Le framing agile 1.1 : les nouveautés

framing agile 1.1
framing agile 1.1

Hier soir, la présentation officielle du Framing Agile 1.1 a été réalisée dans la société Devoteam. Il propose de nombreuses petites évolutions qui ne chamboulent pas l’ensemble du framing agile dans son ensemble.

Le framing agile 1.0 présenté officiellement en septembre 2018 a été le résultat d’un grand nombre de travaux pour proposer une phase de préparation complète pour des projets agiles.

Si vous voulez comprendre dans les grandes lignes ce qu’est le framing agile, n’hésitez pas à aller voir le premier article que vous avions fait : Qu’est-ce que le Framing Agile v1.0 ?

Framing Agile 1.1

Voici le schéma officiel de cette nouvelle sous-version du framing agile. Cette version est officielle depuis février 2018.

Agile Framing v 1.1
Agile Framing 1.1

Voici les grosses nouveautés proposées par cette sous version du framing agile :

  • Framing Starter Board
  • Personae (nouveau format)
  • Story Mapping Advanced
  • Risk Board
  • Définition méthode agile
  • Gestion gouvernance
  • Parcours légèrement modifié

Je vais profiter de cet article pour vous montrer réellement en quoi consiste ces nouveautés.

Framing Agile 1.1 : Framing Starter Board

Ce nouvel atelier a pour but de cadrer le démarrage du framing agile pour que l’ensemble de l’équipe s’intègre au mieux au framing qui démarre. Cet atelier se fait autour d’un board qui s’appelle le framing starter board

starting framing board
starting framing board

Nous verrons ce board plus en détail lors d’un prochain article dédié à celui-ci.

Framing Agile 1.1 : personae (nouvelle génération)

Les anciens personae que vous pouviez d’ailleurs trouver sur ce blog amenaient à de nombreuses incompréhensions. La partie contexte qui n’avait que peu d’importance troublait les participants du framing agile ; il est vrai que ces personae sont à la base des outils de marketing d’où la nécessité d’analyser les différents types de clients que l’outil pourrait avoir.

Persona site ecommerce
Persona site ecommerce – ancien personae

Mais lors de la création d’un produit, cet aspect contexte est sans intérêt ; il est même très perturbant pour l’ensemble des participants.

Il a alors été décidé de créer un template de personae plus adapté :

  • suppression du contexte
  • minimisation du côté humain : prénom, âge, photo/dessin
  • travail sur les frustrations et motivations rajoutées
  • le terme « les buts et comportements » clarifiés par « besoins »
  • le terme « ce que cela implique » clarifié par le terme « nos propositions »

Ce template est plus concret et ne perd pas pour autant ce côté humain très apprécié par les agilistes. Voici à quoi ressemble le template final de ces personae sur cette nouvelle sous version du framing agile 1.1 :

personae framing agile 1.1
personae framing agile 1.1

Framing Agile 1.1 : story mapping advanced

Le framing agile utilisait une version proche du story mapping connu de tous bien que ça méthode pour l’amener pouvait différer. Dans cette nouvelle version du framing agile, il a été ajouté une colonne « pré-requis » très importante pour :

  • noter les éléments indispensables qui ne dégagent pas de valeur business
  • noter les éléments qui permettent de garder des stories 100% indépendantes

Voici le rendu d’un story mapping advanced proposé par le framing agile 1.1 :

story mapping advanced - framing agile 1.1
story mapping advanced – framing agile 1.1

L’idée est de les mettre en première colonne car se seront les premiers éléments à traiter et si possible lors du framing agile.

Framing Agile 1.1 : le Risk Board

Le framing agile proposait un risk board très simplifié mais cette version propose une version beaucoup plus complète de ce board.

L’équipe peut mettre des risques identifié dans une risk area disponible dès le début du framing, et traitera les risques juste après le story mapping advanced l’ensemble des risques identifiés depuis le début du framing.

Nous utiliserons une matrice gravité/probabilité pour mesurer l’importance de gérer les risques ou non. Voici à quoi ressemble cette matrice :

risk area - framing agile 1.1
risk area – framing agile 1.1

Il est évident que si un risque identifié doit être traité en urgence, il ne devra attendre de passer à cet atelier. Le framing master prendra le risque en charge pour tenter de trouver une solution à celui-ci.

Framing Agile 1.1 : définition des méthodes agiles

Le framing agile insiste sur le fait qu’il est indispensable de bien définir le cadre de la méthode agile à utiliser en sortie de framing.

Si l’équipe décide de partir sur une base scrum, ce qui sera vrai dans plus de 90% des cas, voici les différents éléments qu’il faudra définir :

  • les cérémonies et les rôles (défini par le scrum guide)
  • la gouvernance des ces rôles (prochain atelier proposé par le framing agile)
  • le sprint et sa cadence (1 à 4 semaines)
  • définition des items et organisation du backlog

Le framing agile 1.1 veut que l’équipe ait posé un cadre complet pour s’assurer que l’ensemble du cadre soit clairement définit pour être prêt à partir en phase de réalisation.

Framing Agile 1.1 : définition de la gouvernance

Le framing agile 1.1 insiste également sur l’importance d’avoir une gouvernance clairement identifiée. J’avais réalisé un petit article pour expliquer le contenu de cet atelier que vous pouvez consulter sans soucis.

Article : Bien définir la gouvernance de l’équipe agile

Conclusion framing agile 1.1

Le framing agile 1.1 propose des petites évolutions pour améliorer le déroulement du framing agile grâce aux nombreux retours d’expériences réalisés autour de celui-ci.

Cependant, le framework dans son ensemble garde les mêmes concepts et ne bouleversera pas la mise en place de vos framing agile. N’hésitez pas à proposer vos propres évolutions afin de contribuer aux prochaines versions du framing agile.

A propos las 11 Articles
Coach agile

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*