La roadmap

framing agile - roadmap

La quatrième étape du framing agile qui démarre en sortie des « risques » est de travailler sur la feuille de route dite roadmap. En effet, il sera indispensable pour un grand nombre d’entreprises de connaitre les coûts et les délais nécessaires pour réaliser le produit. Si certaines entreprises miseront sur un concept #NoEstimate (pas d’estimation pour avancer), cette étape leur permettra cependant d’avoir une vision sur le démarrage du produit et des directions possibles à réaliser.

american flag icon English version (soon)
icône drapeau français Version actuelle

Voici en rouge l’étape représentée sur le canevas :

framing agile - feuille de route
framing agile – feuille de route

La roadmap

Cette étape permet de se créer une feuille de route pour l’avancement du produit. Cependant, l’équipe et les sponsors devront constamment se rappeler que celle-ci évoluera tout au long de la vie du produit. En effet, en agile, un backlog produit est dynamique et il évoluera constamment. Un grand nombre d’entreprises auront le besoin essentiel de définir des délais réalistes et le budget nécessaire pour la mise en oeuvre du produit.

Les ateliers clés de cette quatrième étape sont :

  • Extrême Quotation (quelques conseils complémentaires proposés en V2 – sur le site c’est la v1.1 qui est présentée)
  • Release Board (qui propose de nombreuses solutions de priorisation en V2 – sur le site c’est la v1.1 qui est présentée)

Le framing agile v2 a alimenté cette étape avec de nombreuses propositions de priorisation différentes ; cela dans le but que l’équipe puisse adapter la priorisation selon le contexte de l’entreprise. Si l’objectif est généralement de livrer un maximum de valeur le plus tôt possible, cette notion de « valeur » peut devenir un véritable casse tête. Cet aspect a donc été renforcé pour donner un maximum de flexibilité et de possibilités de faire aux équipes.

Le framing agile propose aux équipes de fonctionner sous la philosophie du VDD (Value Driven Development) ; comment délivrer un maximum de valeur le plus tôt possible tout au long de la vie du produit.

Pour les entreprises qui prennent le choix de fonctionner en #NoEstimate, l’extrême programming ne sera pas forcément nécessaire ; cependant, cela sera faisable pour se faire une idée de comment délivrer un maximum de valeur le plus tôt possible. En effet, il peut toujours être intéressant d’avoir une vision claire du chemin à parcourir.

Lien utile : référentiel agile français

A propos las 37 Articles
Coach agile

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*