La vision produit

vision produit
vision produit

La deuxième étape du framing agile qui démarre en sortie de « la mission et les enjeux » est de travailler sur la vision produit. Maintenant que la vision et les enjeux sont clairs, l’équipe du framing agile pourra travailler la vision produit de façon plus juste. Un alignement sur cette vision produit permettra :

  • à l’équipe d’avancer ensemble dans la même direction
  • de guider les interviews clients et utilisateurs
  • de s’assurer que le produit attendu est clair pour tout le monde
american flag icon English version (soon)
icône drapeau français Version actuelle

Voici en rouge l’étape représentée sur le canevas :

la vision produit
la vision produit

La vision produit

Cette seconde étape du framing agile peut être très variable sur la durée. Le temps nécessaire pour effectuer l’ensemble des ateliers peut aller de 3 jours à 6 jours. Sur les produits complexes, l’équipe peut même devoir commencer la troisième étape avant même de finaliser cette seconde étape. Par exemple, si un « utilisateur » est indispensable pour compléter un customer journey mais qu’il ne sera pas disponible avant deux semaines, l’équipe pourra entamer l’étape 3 ; l’équipe ne doit pas attendre d’avoir 100% tout terminé pour entamer l’étape suivante. En effet, c’est la principale raison qui définit le framing agile comme un framework lean-agile et non waterfall.

Les ateliers de cette seconde étape sont :

Le framing agile v2 renforce énormément l’aspect vision produit en proposant plusieurs alternatives possibles pour compléter la vision produit. Il est vraiment indispensable d’avoir une excellente vision produit pour que celui-ci avance ensuite dans les meilleures conditions.

En effet, comme chaque produit peut être très différent, il est indispensable de connaitre des alternatives efficaces pour optimiser au maximum ce travail sur la vision. Par exemple, sur un produit qui représente une application avec une seule page présentant des dashboard d’indicateurs IT, il n’y aura aucun intérêt de travailler un customer journey ; en effet, il n’y aura pas de réels parcours utilisateurs. Cependant, un Impact mapping voire un before, over, after pourraient être des ateliers très intéressants pour bien comprendre l’objectif de ces dashboard et l’utilisation qu’en aura les utilisateurs.

Lien utile : référentiel agile français

A propos las 37 Articles
Coach agile

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*