Gestion des risques

gestion des risques
gestion des risques

Quand l’ensemble des risques sont classifiés, l’équipe devra commencer gérer les plus importants : la gestion des risques. Pour cela, le framing agile recommande de gérer tous les risques qui sont considérés comme relativement importants ; l’équipe va ainsi à présent prendre en charge tous les risques en haut à droite (3 cases rouges) de la matrice gravité/probabilité :

gestion des risques - zone à risque fort
gestion des risques – zone à risque fort

L’équipe va ensemble décider de comment ils vont traiter le bug selon 4 destinations possibles :

  • le prendre en charge pour le résoudre intégralement
  • le prendre en charge pour le résoudre partiellement
  • décider d’accepter le risque
  • mettre le risque dans le Decision Board car il impose de demander au Decision Committee

Décider d’accepter d’encourir le risque

L’équipe peut ainsi décider d’accepter que le risque identifié puisse arriver et en assume les conséquences si cela devait arriver. Cependant il faut bien comprendre que l’équipe prend un réel engagement ; elle devra ensemble répondre des éventuelles conséquences si le risque devient réalité.

Dans le cadre des risques dangereux soit ceux dans l’une des 3 cases rouges, il n’est pas recommandé de faire ce choix ; cependant le choix n’appartient qu’à l’équipe seule. Dans ce type de cas probablement exceptionnel, il est recommandé de rajouter un post’it dans le Decision Board afin de ne pas oublier que la décision doit être transparente avec l’ensemble du Decision Committee.

Si l’équipe fait ce choix d’accepter les conséquences potentielles pouvant arriver si le risque s’avérait devenir quelque chose de réel, elle devra poser ce risque dans la ligne “accepted” comme indiqué sur l’image ci-dessous :

risk ROAM
risk ROAM – gestion des risques

Traiter le risque intégralement ou partiellement

Dans le cadre où l’équipe décide de traiter le risque intégralement ou de façon partielle, elle nommera un responsable du suivi du risque ; puis elle mettra le risque dans la case correspondante :

  • owned/resolution : traité dans son intégralité
  • owned/reduction : pris en charge pour diminuer les conséquences potentielles voire sa probabilité de devenir un réel élément perturbateur.

Voici une image pour bien comprendre où et comment mettre ces risques dans le risk board.

Traiter le risque intégralement ou partiellement - ROAM
Traiter le risque intégralement ou partiellement – gestion des risques ROAM

Mettre l’avatar du responsable du suivi du risque permettra d’amener à plus d’engagement de celui-ci et de rappeler de façon transparente qu’en cas de besoin, ça sera la personne à aller voir.

Transférer le risque au Decision Committee

Parfois, il est difficile pour l’équipe de prendre une décision sur la gestion d’un risque. L’équipe devra alors envisager de demander au Decision Committee de prendre la décision :

  • si le risque est très important, l’équipe devra déclencher un Exception Decision Committee.
  • si le risque est autre, l’équipe posera un ticket le Decision Board pour se rappeler de traiter ce sujet
Conseil : il est fortement à la suite du framing agile voire lors de la phase de réalisation de toujours traiter en urgence les risques considérés comme dangereux (les 3 cases rouges).
A propos las 58 Articles
Coach agile

1 Rétrolien / Ping

  1. FDV (Fail Driven Value) - My Agile Partner Scrum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*